CVS056 - CD - Versailles Westminster
CVS056 - CD - Versailles WestminsterCVS056 - CD - Versailles Westminster

CD - Versailles Westminster

N°56
Prix à l'unité
20,00€

Choisissez la quantité

Présentation

Partez pour un séjour musical entre deux centres du pouvoir de l’Europe de la deuxième moitié du XVIIe siècle, Versailles et Westminster ! A travers ces pièces, Constance Taillard met en évidence la volonté des monarques anglais, cousins de Louis XIV, de recréer le modèle artistique versaillais. 

VERSAILLES WESTMINSTER

Œuvres de Lully, d’Anglebert, Purcell, L. Couperin, Lebègue, Blow & Nivers

Clavecin Blanchet 1746 & Grandes Orgues 1710

Constance Taillard

La France et l’Angleterre ont entretenu des liens musicaux forts sous le règne de Louis XIV, deux souverains anglais ayant été exilés en France, francophiles et francophones, catholiques et alliés… liés par le sang à leur cousin: le Plus  Grand Roi du Monde. Après la décapitation de son père en 1649, Charles II dut se réfugier en France, avant de retrouver  son trône en 1660 et d’imposer un style musical marqué par l'exemple français, notamment avec la création des  24 Violons du Roi, et de la Royal Academy of Music dirigée par le français Cambert! Puis de 1689 à 1701, ce fut Jacques  II qui vécut l’exil à Saint-Germain-en-Laye. Les compositeurs anglais, mis au pain sec par les Puritains, se refirent une santé avec les compositions de Lully et des maitres français du clavier: durant ces décennies, Blow puis Purcell se succédèrent comme organistes de Westminster, quand Nivers et Lebegue tinrent l’Orgue de la Chapelle Royale de  Versailles. Voici tous ces Royals confrontés au clavecin et à l’orgue, dans la vision pleine d’esprit de Constance Taillard, qui joue avec un style So British et si français les instruments historiques du Château de Versailles.

Enregistré du 21 au 23 décembre 2020 à la Chapelle Royale du Château de Versailles

Livret en Français/Anglais/Allemand - Durée: CD 72'56

 → Retrouvez ce CD/DVD en format digital sur notre plateforme Live Opéra Versailles !